MEGANE TROPHY WS NINCO

Ninco n'aura pas perdu de temps pour nous proposer sa version de la nouvelle Mégane trophy des World Séries. Mais cette fois ci, c'est dans la gamme Ninco 1 (gamme low cost en quelque sorte...) que cette Mégane nous est présentée.

 

Avec son boitage particulier, notre auto n'en demeure pas moins très belle esthétiquement. Ninco a vraiment fait un bel effort puisque beaucoup de détails sont présents et ce, malgré le coté bas prix (enfin tout est relatif...) de l'auto.

Un bon point par exemple pour les phares qui sont réellement présent et non pas fait d'autocollants ou de plastique opaque.

 

 

 

Plus en détail, on voit bien que rien ne manque. Mis à part le poste de pilotage, mais l'opacité des vitres rends l'ensemble très réussi. Le vert très particulier de la Mégane et bien reproduit et les détails ne manquent pas (échappements, aileron etc...) même si dans un souci de solidité et de coût, ils sont parfois différents de la réalité (supports d'aileron entre autre).

 

Pour la partie mécanique, c'est ne moteur NC II qui propulse l'auto. Ce petit moteur de type mabushi est monté en ligne et toujours avec les oeillets fort pratique. A noter que même les paliers sont en plastiques sur cette Ninco 1.



 

 

Comparons maintenant cette nouvelle Mégane à sa devancière chez Ninco.

En ce qui concerne le poids, la nouvelle version fait 71.2g contre 84.7g à l'ancienne. L'habitacle et les éléments mécaniques y sont pour beaucoup.

La motorisation bien sur est totalement différente puisque la Mégane III est équipé du moteur d'entrée de gamme NC II de 16.000 tm en ligne contre le NC5 de 20.000 tm en angle.

Les dimensions par contre sont identiques (vérifications faites au pied à coulisse.) sur les deux autos.

Sur la piste, avec aimant, c'est la nouvelle version qu se montre la plus rapide. (7.693s contre 8.185) En effet, le moteur est moins violent ce qui permet de rester à fond dans presque toutes les courbes.

Par contre, sans aimant c'est une autre histoire. La version NC5 tourne en 8.245s là où il faut 9.361s à la nouvelle pour boucler un tour. Et chose surprenante chez Ninco (mais je dois avoir la guigne et être le seul dans ce cas...) la couronne est trop juste et le pignon accroche en tournant, ce qui crée un point dur. Le résultat c'est que l'auto fait un bruit de mobylette mal réglée en roulant et perd en performance.

J'avais une Saxo sous la main et avec l'axe arrière de cette dernière (presque à la même taille) la Mégane retrouve une partie de sa vélocité. Un meilleur temps en 8.996s et c'est je pense le maximum que puisse fournir le moteur non rôdé.

 Pour conclure, mis à part la mésaventure de l'axe arrière, je suis pleinement satisfait de cette Mégane III. Par contre, je suis un peu surpris qu'après le carton de l'ancienne version, Ninco ai changé son fusil d'épaule pour mettre cette version dans sa gamme de base. 

 

Merci à Nico de FSF pour ce test.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site