CLIO CUP NSR

Même si elle a déjà bien fait parlé d'elle, je me propose de vous faire découvrir la nouvelle petite bombe de chez NSR. 

Après la Mosler et sa taille barquette, voici la Clio cup. La version peinte que nous propose NSR est la Clio jaune de démonstration.

 

 

 

 

 

 

Même si la reproduction de NSR est clairement destinée aux courses et que la justesse esthétique n'est pas ce qui est ici recherchée, on ne peut que constater que cette Clio est quand même assez réussie. Les formes ne sont pas justes à 100%, mais la tampo et la peinture sont très ressemblantes.

 

 

 

 

 

 

Bon, ce n'est pas une voiture qui va rester sur l'étagère, mais il y a quand même quelques détails sympas.

 

 

Et le pilote ben euh.... Il a au moins le mérite d'être là.

Coté mécanique, le Shark 22 est chargé de faire vivre la petite clio.

 

La couronne est en alu et le pignon en laiton. Prévoyez de la graisse pour métaux.

 

Les jantes sont en alu (les 4 jantes!)

 

Il n'y a pas de possibilité de réglage de la hauteur de l'axe avant, mais dans l'ensemble, la mécanique de cette NSR semble très efficace.

Sortie de boite, le poids est de 74.7g

Direction la piste Ninco pour la première batterie de tests!

Avec aimant, en 12V, le meilleur tour tombe en 6.702s. La voiture passe à fond presque partout, et seules les courbes très serrées semblent pouvoir lui faire peur. L'aimant ajouté au fort pouvoir magnétique du moteur plaque la Clio au rail!

Une fois l'aimant retiré (72.0g), la voiture ne perd rien de se vivacité! Mais le manque de frein est un peu déroutant à cette vitesse. Ajouté à cela une légèreté de l'avant, et on se retrouve avec une auto qui deslote à chaque attaque trop généreuse d'une courbe serrée. Néanmoins, un 7.685s s'affiche après une dizaine de tours!

Retour aux stands pour une première préparation. J'ai utilisé la graisse NSR spéciale pignon et couronne métal pour le traitement. Retour en piste pour un 7.404s! La Clio y a gagné en souplesse de pilotage. Mais il reste ce problème de deslotage à l'avant. (notez qu'un deslotage à l'arrière ben euh…. Comment dire…. Ben c’est plus rare....).

Je leste donc l'avant en 3 endroits différents.

 

 

1.2g au niveau du guide et deux fois 1g au milieu (et vers l'avant) du châssis. Ainsi chargée, la voiture pèse 75.3g et sur la piste, on passe à 7.366s avec une auto enfin apte à passer les courbes plus rapidement!

Sur la piste bois, les premiers tours de roues ont révélé un train de pneus assez glissant. Le meilleur tour est de 11.054s en 15V. A cause des pneus, la puissance n'est pas transmise efficacement à la piste et la voiture n'est pas exploitée à son maximum.

Après la préparation habituelle et surtout un bon nettoyage des pneus à l'essence F, un joli 10.322s s'affiche. Mais comme pour le Ninco, la Clio deslote assez facilement (même si cela est moins flagrant sur le bois). Par contre, les virages sont plus souples à appréhender sur une piste moins accrocheuse et les sensations sont plus plaisantes que sur le Ninco.

Enfin, avec le lest, la Clio tourne sous les 10s avec un petit 9.868 en guise de meilleur tour. En sachant qu'un bon rodage permet encore de gagner quelques centièmes, cette NSR devrait vite tomber les chronos!

A noter un petit détail désagréable (à voir si d'autres propriétaires ont ce soucis?), le pneu arrière droit a une fâcheuse tendance à sortir de la jante après une série de virages.....

Pour conclure, même si la Clio n'a pas le même rendement que la Mosler (différence due en partie aux dimensions de ces deux autos...), voilà une concurrente sérieuse sur nos pistes! Et avec la possibilité de créer des décos à volonté grâce aux kits NSR avec carrosserie non peinte, il va sans dire que les courses monotypes vont rapidement faire leur apparition!!!!

Test effectué sur piste Ninco de 16m en 12V et sur piste bois de 22m en 15V.

Merci à Nico de FSF pour  ce test.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site